vendredi 20 septembre 2013

Abidjan Plateau 1957 - Métamorphose de la place Lapalud

Avant 1957, l'avenue Treich-Laplène montait jusqu'aux bâtiments administratifs.

Place Lapalud vue de la lagune. A droite, l'avenue Treich se prolonge
jusqu'en haut de la photo, au delà  de la poste et du boulevard Antonetti


Début 1957, les travaux commencent. L'avenue est coupée juste après le boulevard Antonetti, après l'ancienne poste.

Au premier plan, l'avenue Treich. Elle est désormais coupée après le
boulevard Antonetti. Sur l'espace vert, le tracé en arc de cercle de la future poste.
En face, la gare lagune de la RAN.


Après 57, le paysage a changé.

Lapalud à partir de 1957. J'ai dessiné le tracé "fantôme" du
tronçon manquant de l'avenue Treich-Laplène.


Résumons-nous

- La place est réorganisée autour d'un axe dominant qui n'est plus sud-est/nord-ouest (avenue Treich-Laplène) mais sud-nord (Boulevard Antonetti), dans le prolongement du pont Houphouet Boigny.


Avant -- L'avenue Treich-Laplène. Au droit de cet axe principal, l'axe gare-poste et toutes les avenues adjacentes.
Après -- la direction maîtresse est désormais celle du pont Houphouet et du boulevard Antonetti/de la République.

- Une nouvelle poste est construite, en arc de cercle. L'ancienne est détruite et remplacée par le bâtiment des Douanes.

Ancien plan de masse et première étape intermédiaire.
Photos 1 et 2. A gauche, avant 1957.  A droite, en 56 ou tout début 57, l'avenue Treich est coupée
pour laisser la place au chantier de la poste et des bâtiments annexes.

Légende de ces deux photos
bleu : Boulevard Clozel. A gauche, il s'interrompt au niveau des bâtiments administratifs.. J'ai dessiné son futur tracé en pointillés. A droite, il est tracé.
jaune : la nouvelle poste. A gauche, rien n'indique son emplacement futur. A droite, l'arc de cercle semble tracé.
rouge : les bâtiments derrière la nouvelle poste. A gauche, ils n'existent pas du tout. C'est un espace vert. A droite, ils sont déjà en construction. Le chantier occupe une surface qui couvre l'ancien espace vert, l'avenue Treich-Laplène et s'étend jusqu'au boulevard Antonetti/République. ==>






Deuxième étape intermédiaire et situation finale


Photos 3 et 4. A gauche, quelques semaines après la photo précédente. A droite, l'aspect final de la place en 1957.

bleu : sur la photo de droite, on voit très clairement la courbe terminale du boulevard Clozel, maintenant achevée.
jaune : à gauche, la nouvelle poste n'est toujours pas là. L'ensemble d'espaces verts est toujours présent, y compris le square Lapalud. A droite, tout a disparu.
rouge : à gauche comme à droite, les bâtiments derrière la (future) nouvelle poste sont terminés.

Entre les photos 3 et 4, viennent s'intercaler les deux photos suivantes sur lesquelles les deux postes, l'ancienne et la nouvelle sont présentes et où le bâtiment des Douanes (l'arc ce cercle symétrique de celui de la poste) n'est pas encore construit.

Vue aérienne. Au bout de la flèche rouge, l'ancienne poste, encore debout.



Image extraite de "Moi un noir" de Jean Rouch. Les deux personnages sont sur le
pont Houphouet Boigny encore en chantier. On voit parfaitement l'ancienne poste.
Manifestement, la photo précédente est contemporaine du tournage du film. (57).

- L'ancien pont flottant, autrement appelé "pont de Treichville" est remplacé, 70 mètres plus à l'est, par le pont Houphouet Boigny


1957. A gauche, le pont Houphouet en chantier,
à droite le pont flottant encore en service


57/58. Le pont Houphouet-Boigny est en service. Le pont flottant
commence à être démonté.

Quelques repères :
- l'ancienne et la nouvelle poste.

L'ancienne poste et, en haut de l'avenue Treich, les
bâtiments administratifs.
- les bâtiments administratifs, parce qu'ils étaient l'aboutissement de la perspective de l'avenue Treich-Laplène avant qu'elle ne soit amputée de sa deuxième moitié....

- la gare lagune de la Régie Abidjan-Niger (RAN).


AVANT

APRES

Et, pour terminer, une vidéo qui résume tout cela.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire